share

Current Size: 100%

Version imprimable

Actualités

Travaux de protection contre la submersion secteur Fosse de Loix-La Moulinatte

Fil d'actualité

Situation du chantier au 6 novembre

En raison des récentes intempéries, les travaux d'enrochement sont à l'arrêt. L'approvisionnement des zones de stockage en palplanches est en cours pour un début de pose fin novembre.

Coulage des semelles béton pour construction du mur en cours

 

Cyclistes,

 pour votre sécurité, merci de prendre la déviation

Télécharger le plan 

 

Situation du chantier au 15 octobre

Les zones de stockage sont en cours d'approvisionnement. La première phase des travaux a démarré avec une planche d'essai validée. Nous vous rappellons que le chantier est interdit au public pour votre propre sécurité et pour simple raison de la présence d'engins de chantiers. Du fait d'un important passage de cyclistes malgré la déviation, nous vous informons du prochain renforcement des fermetures des pistes.

Lancement officiel

Mercredi 9 octobre, le Président de la Communauté de Communes Lionel Quillet et le Maire de La Couarde-sur-Mer Patrick Rayton annonçaient le lancement des travaux de protection contre la submersion marine de la Commune, lors d’un point presse au Goisil.

Après une rapide présentation du plan digues en Charente-Maritime par Lionel Quillet  où il a été rappelé les 10 projets PAPi , dont 5 actuellement réalisés, le 6ème projet couardais est mis en lumière. Ce dernier démarre après 3 ans (2016/2019) de préparation pour la constitution du dossier administratif et environnemental.

Monsieur le Maire Patrick Rayton remercie le Département de la Charente-Maritime, maître d’ouvrage du projet et des travaux, la Communauté de Communes accompagnatrice et gestionnaire d’ouvrage pour l’entretien après réalisation des travaux. Pour rappel, le coût des opérations s’élève à  4 742 860 € (hors taxes), financé par l'Etat (40%), la région (20%), le département (20%) et la communauté de communes (20%).

Il nous rappelle l’intérêt et l’attente de la population pour ce projet de protection du littoral. Presque dix ans après le passage de Xynthia et l’effroyable état des lieux (470 maisons inondées dans  la Commune) le sujet est toujours très sensible et touche la population.

C’est l’entreprise vendéenne Charier qui est chargée des travaux étalonnés en plusieurs parties jusqu’en 2021 pour un aménagement final de 5 kilomètres de côtes.

Enrochement, palplanches, batardeaux, différents dispositifs de sécurisation des côtes n’excluant pas une intégration paysagère définie avec le département de la Charente-Maritime.

La première étape des travaux concerne actuellement la partie Est de la Commune, La Moulinatte- Goisil et s’entendra jusqu’à mars 2020.

Ce projet est difficile, puisqu’il faut intégrer la présence des professionnels agricoles sur le terrain et leur laisser un accès à la mer. Les étapes suivantes des travaux s’étendront vers l’Ouest et la piste cyclable menant à Loix à une période (mai-septembre 2020) où d’autres difficultés viendront s’ajouter. Comme par exemple sur un plan environnemental le problème de la nidification, ou la saison estivale et la présence des nombreux cyclistes.

A ce sujet, le Maire appelle à la prudence et incite les cyclistes à prendre la déviation. Un conseil pour leur propre sécurité.

 

Descriptif du projet

Le dispositif anti-submersion est conçu pour reprendre des événements de type Xynthia avec une marge de 20 cm de niveau d'eau pour la prise en compte du réchauffement climatique.

A cet effet, la ligne de protection permettre de limiter fortement les eaux de franchissements recueillies dans les marais en arrière.

Les orientations techniques et paysagères des aménagements sont issues d'une étude de 2014 réalisée par le bureau EGIS. Le dossier PRO est disponible en mairie pour présenter ces orientations par tronçon.

De manière générale le dispositif de protection consiste en :

  • une réhausse des digues à 4,80 m NGF minimum et le renforcement par enrochements des talus avant et/ou de la crête,
  • une réhausse des rives du Port, du chenal de Goisil et de la plage de la Charge Neuve par la mise en oeuvre de palplanches ou de merlons de terre à la cote de +4,80 m NGF,
  • une réhausse des digues littorales à l'Est (à +5,00 m NGF et localement +5,40 m NGF) pour limiter plus fortement les franchissements compte tenu des enjeux et le renforcement par enrochements des talus avant et/ou crête,
  • la réalisation de murs béton à l'extrémité Est du dispositif (lieu-dit La Moulinatte) à la cote de +5,00 m NGF,

Les travaux sur le dispositif de protection comprennent également la reprise des ouvrages hydrauliques existants et la mise en oeuvre des portillons étanches.

Travaux sous maîtrise d'ouvrage du Département

C'est le Département de Charente-Maritime qui supervisera le chantier dont la réalisation est attribuée à l'entreprise CHARIER TDD de CHAMPAGNE-LES-MARAIS.

Une fois le chantier livré, la gestion des ouvrages reviendra à la Communauté de Communes de l'île de Ré.

Planning

Le chantier se déroulera en 2 phases :

  • Phase 1 : Partie EST - La Moulinatte-Goisil du 12 octobre 2019 au 31 mars 2020
  • Phase 2 : Partie OUEST - Dieppe - Goisi d'avril 2020 à avril 2021
Au préalable des travaux de reprise des canalisations d'eau potable ont lieu depuis le 2 septembre pour 4 semaines au lieu-dit La Moulinatte par la société COLAS pour le compte d'EAU 17.

Coût de l'opération

Le coût de l'opération s'élève à 4 742 860 € HT (études comprises) financés par l'Etat (40%), la Région (20%), le Département (20%) et la CDC (20%)

Accès au chantier

L'accès au chantier étant interdit au public, une déviation a été mise en place pour détournée la piste cyclable longeant le front depuis St Martin par le Bois-Plage.

Arrêtés

Bloc Icones Partenaires footer